15.11.2017, 00:01  

Une fable qui a mûri quarante ans

Abonnés
chargement
Hughes Richard, au centre avec son livre, entouré de Sylviane Messerli (à gauche), qui a signé la postface, de Catherine Louis, qui a réalisé l’illustration de la couverture, et de Michel Schlup, éditeur.

 15.11.2017, 00:01   Une fable qui a mûri quarante ans

Par stéphane devaux

LITTÉRATURE - La «Nouvelle Revue neuchâteloise» publie un récit d’Hughes Richard. Le poète né à Lamboing remonte à sa petite enfance. Entre réalité et fantastique.

«Un texte d’Hughes Richard monte, comme le ferait une pâte à pain. C’est un long processus de décantation et de maturation.» On ne saurait mieux dire à propos de «Miquette et le Quiperlibresson», ouvrage présenté hier à la bibliothèque de La Chaux-de-Fonds, dernier-né de l’œuvre du poète de Lamboing. Il a en effet mûri pendant 40 ans!

Directrice de Mémoires...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top