08.12.2017, 00:01  

Des sujets de Noël décalés à l’ancienne église

Abonnés
chargement
«Die Rückkehr der Madame O.», du plasticien biennois Monsignore Dies.

 08.12.2017, 00:18   Des sujets de Noël décalés à l’ancienne église

Par Salomé Di Nuccio

LE NOIRMONT A l’occasion de la Cantonale Berne Jura, la Nef ouvrira sa porte à des œuvres audacieuses.

Exposition régionale de fin d’année, la Cantonale Berne Jura réapparaît dès cette semaine. Dimanche, au Noirmont, la Nef (ancienne église) ouvrira sa porte voûtée à une quarantaine d’œuvres de 31 artistes. Sous l’intitulé «Was ist gute Kunst?» («Qu’est-ce qu’un art de qualité?»), l’ensemble proposé grouille de sujets de Noëls décalés dans une ambiance baroque.

Quatre éléments clé

Pour la septième année...

Exposition régionale de fin d’année, la Cantonale Berne Jura réapparaît dès cette semaine. Dimanche, au Noirmont, la Nef (ancienne église) ouvrira sa porte voûtée à une quarantaine d’œuvres de 31 artistes. Sous l’intitulé «Was ist gute Kunst?» («Qu’est-ce qu’un art de qualité?»), l’ensemble proposé grouille de sujets de Noëls décalés dans une ambiance baroque.

Quatre éléments clé

Pour la septième année consécutive, les amateurs d’art ont rendez-vous dans neuf espaces d’exposition de la région, en vue d’y découvrir un panel très actuel de créations du cru. Tout comme la quantité d’artistes intéressés, le nombre de visiteurs augmente d’une année sur l’autre. En vue de satisfaire désormais quelque 600 fidèles, l’association La Nef a épluché 400 dossiers, en ayant toujours à l’esprit que les expositions de Noël évoluent à l’envi. Comme l’explique le céramiste Eric Rihs, commissaire d’exposition, le choix du jury s’est dès lors articulé autour de quatre éléments-clés: art, Noël, église et baroque. «Cela nous a permis d’aboutir à une immense crèche laïque revisitée.» Une présentation certes déconcertante, «mais à l’image de la comédie humaine».

Gagner en popularité

Tout en demeurant fidèles à eux-mêmes, les concepts contemporains semblent par ce biais plus accessibles. Une impression soulevée par Marie Thiébaud, membre du jury. «Ça contribue à les rendre plus populaires, et même à amuser les enfants. Parce qu’encore aujourd’hui, l’art actuel conserve toujours une étiquette élitiste.» Nourri par l’exubérance du style baroque, l’esprit de Noël prend toutefois un violent coup de modernité. Au Travers de peintures, sculptures, gravures, installations et autres travaux d’aiguilles audacieux, ses icônes mangent à tous les râteliers. A tel point qu’au sein d’une boîte à pain musicale, la dinde rôtie n’a plus rien d’ordinaire...

A la suite des différents vernissages, des circuits culturels jalonneront cette nouvelle édition de la Cantonale. Le 14 janvier, une navette reliera Le Noirmont à quatre autres lieux d’expositions: le Centre d’art Pasquart, à Bienne, le Kunsthaus de Langenthal, le Musée jurassien des arts à Moutier et l’Espace d’art contemporain de Porrentruy. Sous la conduite de la médiatrice culturelle Julie Humbert, la visite au Noirmont comprendra un apéritif dînatoire baroque, annoncé «très chargé et coloré» par le comité de La Nef. Salomé Di Nuccio

INFO +

La Cantonale à La Nef: Du 10 décembre au 21 janvier. Vernissage: le 10 décembre, à 11h, avec concert du duo folk Osilasi, puis apéro dînatoire baroque.

Infos pratiques: www.lanef.ch ou www.cantonale.ch


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top