08.12.2017, 00:01  

Un sommet au Japon pour quatre jeunes

Abonnés
chargement

 08.12.2017, 00:18   Un sommet au Japon pour quatre jeunes

Par BSC

Quatre jeunes Neuchâtelois ont décollé de Genève, hier matin, pour se rendre à Shinshiro, le Neuchâtel nippon, à près de 10 000 kilomètres d’ici. Invités par le Japon, ces membres actifs du Parlement des jeunes de la ville de Neuchâtel (PJNE) participent à un sommet des Neuchâtel du monde,...

Quatre jeunes Neuchâtelois ont décollé de Genève, hier matin, pour se rendre à Shinshiro, le Neuchâtel nippon, à près de 10 000 kilomètres d’ici. Invités par le Japon, ces membres actifs du Parlement des jeunes de la ville de Neuchâtel (PJNE) participent à un sommet des Neuchâtel du monde, organisé en prévision des vingt ans du réseau.

Avec huit autres délégations, ils se réunissent depuis aujourd’hui et jusqu’au 13 décembre pour traiter de la thématique «Qu’est-ce qui attire les jeunes dans les villes à l’heure de la mondialisation?» Leur objectif sera notamment de concevoir des projets de promotion des spécificités des villes et de leur région.

Les jeunes Neuchâtelois profiteront également de leur présence au Japon pour se balader à Kyoto, se frotter à l’art ancestral de la cérémonie du thé ou encore s’essayer à la calligraphie.

Clichés des voyageurs

Trois Neuchâtelois et un Landeronnais font partie de l’aventure nipponne: Sébastien Sancho, étudiant employé de commerce de 22 ans, Inès Herrera, étudiante en droit de 19 ans, Maxime Phillot, 24 ans, en train d’effectuer son service civil, et Nicola Spoletini, lycéen de 17 ans. Ils sont tous actifs au PJNE depuis deux à huit ans. Le Landeronnais Nicola Spoletini se chargera de transmettre à la rédaction des clichés du voyage.

La sélection des globe-trotters neuchâtelois s’est faite au même moment pour la première délégation et celle qui partira à la conférence officielle en 2018. «Nous avons reçu dix candidatures pour huit places», précise Caroline Meyer, responsable des actions jeunesse à la Ville de Neuchâtel. «Nous avons alors désiré privilégier des profils différents avec des intérêts variés.»

Née à Shinshiro, l’Alliance des Neuchâtel du monde compte des villes réparties dans quinze pays et cinq continents. Elles se réunissent tous les deux ans pour développer des liens d’amitié et des projets communs. BSC


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top