06.11.2017, 18:30  

Réorganisation hospitalière: le Val-de-Ruz veut rester tourné vers Neuchâtel

chargement
Le Val-de-Ruz n'entend pas être dans la zone d'influence de l'hôpital de La Chaux-de-Fonds.

 06.11.2017, 18:30   Réorganisation hospitalière: le Val-de-Ruz veut rester tourné vers Neuchâtel

Hôpital - Notre article publié vendredi soir sur Arcinfo et samedi dans L’Express et L’Impartial sur les propositions du groupe de travail sur l’avenir des hôpitaux neuchâtelois (GT H+H) a suscité l’émoi dans le Val-de-Ruz.

Nous faisions référence dans notre article à la proposition no 2 (sur 21) du rapport au Conseil d’Etat du groupe de travail, un rapport dont nous avons consulté une version presque définitive.

>> A lire aussi: "Exclusif: le rapport sur l'avenir des hôpitaux neuchâtelois"

Cette proposition est ainsi libellée: "S’il est difficile de déterminer une répartition des prestations pour assurer une taille donnée pour chacun des deux hôpitaux de soins aigus, le GT  tient à relever que cette taille soit suffisante pour assurer à tous les deux leur pérennité. Dans ses discussion, le GT a émis la proposition d’une répartition approximative de 60% pour l’hôpital du Littoral (population districts Neuchâtel, Boudry et VDT) et 40% pour celui des Montagnes (population districts La Chaux-de-Fonds, Le Locle, VDR)."

Nous nous demandions par ailleurs comme cette répartition pouvait être appliquée puisque les patients peuvent choisir librement l’établissement hospitalier où ils désirent se rendre.

Val-de-Ruz réagit

Dans un communiqué publié lundi après-midi, le conseil communal de Val-de-Ruz "prend acte avec surprise et indignation" de notre article, un article qui génère "des réactions de méfiance et d’incrédulité, en particulier au Val-de-Ruz, région qui pour rappel a largement soutenu le contre-projet du Conseil d’Etat".

L’exécutif vaudruzien "s’inscrit en faux contre le prétendu rattachement de Val-de-Ruz à l’hôpital de La Chaux-de-Fonds. D’ailleurs, les transports pré-hospitaliers d’urgence en provenance de Val-de-Ruz sont dirigés principalement vers Neuchâtel." 

Le président du GT H+H réagit

De son côté, le président du groupe de travail H+H, Olivier Guillod nous a envoyé un courrier sur "des erreurs" dans notre article, notamment "le soi-disant rattachement du Val-de-Ruz à l’hôpital de La Chaux-de-Fonds". Pour le professeur Guillod, "le rattachement d’un morceau de territoire cantonal à un hôpital ou à un autre est absurde, compte tenu de la législation en vigueur qui assure aux patients et aux patients le libre choix de l’hôpital".

Préciserons simplement que nous n'avons repris dans notre article que le contenu de la proposition 2 du rapport, soit les deux phrases publiées ci-dessus. 


À lire aussi...

HôpitalDes médecins de l'Hôpital neuchâtelois s'expriment sans langue de boisDes médecins de l'Hôpital neuchâtelois s'expriment sans langue de bois

SantéLa colère monte chez les médecins de l'Hôpital neuchâteloisLa colère monte chez les médecins de l'Hôpital neuchâtelois

hôpital neuchâteloisLe Conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois a démissionnéLe Conseil d'administration de l'Hôpital neuchâtelois a démissionné

HôpitalHôpital neuchâtelois: nouvelle vie pour le site du Val-de-TraversHôpital neuchâtelois: nouvelle vie pour le site du Val-de-Travers

SantéHôpital neuchâtelois: initiative et contre-projet face à faceHôpital neuchâtelois: initiative et contre-projet face à face

Top