08.12.2017, 00:01  

Maud Geffray s’affranchitde Scratch Massive

Abonnés
chargement
Maud Geffray à découvrir en concert samedi au KGC.

 08.12.2017, 00:18   Maud Geffray s’affranchitde Scratch Massive

Par vincent de techtermann

Si Maud Geffray fait sa place en solo sur la scène électronique depuis quelques années, elle est loin d’être une novice. Elle officie en effet au sein du duo Scratch Massive depuis le début des années 2000, souvent dans l’ombre des grands noms de la French Touch, mais toujours fidèle à une esthétique aussi nette qu’en constante évolution, allant...

Si Maud Geffray fait sa place en solo sur la scène électronique depuis quelques années, elle est loin d’être une novice. Elle officie en effet au sein du duo Scratch Massive depuis le début des années 2000, souvent dans l’ombre des grands noms de la French Touch, mais toujours fidèle à une esthétique aussi nette qu’en constante évolution, allant d’electro-rock à un disco sombre.

Avec «Polaar», Maud Geffray signe un véritable premier album solo sur lequel la touche de Scratch Massive se laisse doucement entendre sans pour autant étouffer un univers bien plus personnel construit autour d’une fascination pour l’adolescence.

Cette période trouble s’incarne sous plusieurs formes, à commencer par l’influence des premières heures de la techno dont on peut entendre des réinterprétations sur «Ice Teens» ou «High Fly». Mais c’est surtout à Travers la palette d’émotions et la fragilité qui les accompagnent que le fantôme de l’adolescence plane sur ce disque, des émotions amplifiées par une voix couverte d’effets. «Polaar» s’écoute d’une traite, plongeant dans une mélancolie cotonneuse avant de se laisser illuminer par de la pop plus légère et de replonger dans les méandres d’une identité qui se cherche.

En douze morceaux, Maud Geffray fait preuve d’une totale liberté de styles, cédant par moments à une naïveté dont la sincérité renforce la profondeur émotionnelle et allège des ambiances par moments inquiétantes.

A découvrir en concert samedi au Queen Kong Club. vincent de techtermann

Neuchâtel: Queen Kong Club, samedi 9 décembre dès 23 heures.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top