14.11.2017, 16:49  

Fraudes fiscales: HSBC Private Bank Suisse amendée de 300 millions d'euros en France

chargement
La banque HSBC a trouvé un accord avec les autorités françaises.

 14.11.2017, 16:49   Fraudes fiscales: HSBC Private Bank Suisse amendée de 300 millions d'euros en France

Banques - La filiale helvétique de la banque HSBC paiera une amende de près de 350 millions de francs aux autorités françaises suite aux enquêtes pour fraude fiscale.

HSBC a trouvé un accord avec les autorités françaises dans le cadre des enquêtes pour fraude fiscale et démarchage illégal touchant HSBC Private Bank Suisse. L'établissement paiera une amende de 300 millions d'euros (348,4 millions de francs).

L'accord met fin à une instruction ouverte de longue date "relative à des faits anciens de démarchage et d'infractions fiscales" concernant HSBC Private Bank Suisse, précise mardi dans un communiqué la banque. Le montant de l'amende a été entièrement provisionné.

HSBC a "publiquement reconnu à plusieurs occasions des faiblesses dans les contrôles de l'époque" de l'entité helvétique. Les investigations des autorités françaises avaient mis en lumière que de nombreux contribuables français n'avaient pas déclaré les avoirs détenus auprès de HSBC Private Bank Suisse et que celle-ci les avait aidés à dissimuler des avoirs.

L'accord trouvé avec le Parquet national financier français constitue le premier du genre depuis l'introduction dans l'Hexagone fin 2016 de ladite "convention judiciaire d'intérêt public". Ce mécanisme permet aux entreprises soupçonnées de corruption de payer une amende et d'éviter un procès.

ATS

À lire aussi...

justiceAffaire HSBC-Falciani: le Tribunal fédéral refuse au fisc français une entraide basée sur des données voléesAffaire HSBC-Falciani: le Tribunal fédéral refuse au fisc français une entraide basée sur des données volées

BanquesHSBC: le bénéfice net au premier trimestre recule de 18%HSBC: le bénéfice net au premier trimestre recule de 18%

PANAMA PAPERSPanama papers: Credit Suisse et HSBC rejettent les accusations relatives à la création de sociétés offshorePanama papers: Credit Suisse et HSBC rejettent les accusations relatives à la création de sociétés offshore

Tribunal pénal fédéralL'ex-informaticien de la Banque HSBC Hervé Falciani condamné à cinq ans de prisonL'ex-informaticien de la Banque HSBC Hervé Falciani condamné à cinq ans de prison

Top